Obsolescence programmée

Incantation magique utilisée par les consommateurs pour se déresponsabiliser de leur besoin frénétique de consommer souvent et au meilleur prix en rejetant toute la faute sur les industriels. Variante de la fameuse excuse enfantine “c’est-pas-ma-faute-c’est-les-autres”.