Croissance négative

Ça c'est une expression que vous avez du souvent entendre au JT surtout pendant la crise. Or donc la croissance négative c'est le nouveau terme pour remplacer ce vieux gros mot qui fait très très peur: la récession. Avant, quand l'économie allait mal, on "entrait dans une période de récession" maintenant, grâce au novlang, "on observe une croissance négative". Parce que la croissance négative ne se subit pas, elle s'observe. Et en plus elle n'est pas temporisée. Ce n'est pas une période indéterminée et incertaine, juste une courbe qui va dans le mauvais sens.

Et c'est là toute la beauté de ce nouveau terme. La récession fait peur parce qu'elle se subit. La récession est un monstre qui s'attaquera à ton porte-monnaie voire même te fera perdre ton travail. Alors que la croissance négative ne sera qu'un graphique qui dessine un trait vers le bas sur le joli dessin que te sers ton JT du soir. On sait que "sortir d'une période de récession" est difficile, long et incertain alors que remonter le petit trait d'une croissance négative ne doit pas être si sorcier, si? si.