La Novlang

Initialement, la novlang (newspeak) est une langue fictive inventée par Georges Orwell dans son roman 1984. Cette nouvelle langue visait à remplacer le langage courant (oldspeak) par une forme “simplifiée”, rapide, supprimant toute nuance, les contraires, les synonymes, etc. par toutes sortes de mécanismes réducteurs. L’idée étant de contrôler la pensée des gens par le langage ou plus exactement de s’assurer que le peuple n’avait plus les mots pour construire de véritables raisonnements et donc se révolter.

La manipulation du langage pour tenter de contrôler les pensées est un phénomène ancien et, hélas, très courant. Que ce soit en détournant un mot de son sens réel ou en inventant de nouvelles expressions pour remplacer les anciennes. Les grandes réformes des langues vivantes pourraient par exemple servir à introduire des principes proches de la novlang orwellienne en simplifiant plus que de raison l’orthographe, la grammaire et la syntaxe au point de nous faire perdre des nuances qui permettent de structurer nos pensées de manière précise.

Ici, dans ce petit lexique, nous allons simplement nous amuser à répertorier des mots ou des expressions entrés dans le langage courant ou que nos politiques ou journalistes utilisent. Et nous allons essayer de retrouver le sens initial perdu derrière ces mots ou ces expressions ou le message “nouveau” qu’ils essaient de faire passer de manière humoristique ou satyrique.

À aucun moment nous n’avons vocation de donner des leçons, établir un dictionnaire précis ou d’alimenter de quelconques théories du complot mais simplement de proposer une autre lecture des mots dans la joie et la bonne humeur. Notre moteur est l’humour et notre passion est de comprendre le monde qui nous entoure.